2022 santésuisse

santésuisse s’engage en faveur d’un système de santé libéral – dans l’intérêt des assurés et de tous ses membres. L’objectif est de garantir, grâce à la concurrence, le libre choix, l’accès à des prestations de haute qualité et un bon rapport coût-utilité pour les assurés.


Les activités de communication de santésuisse ont été marquées par la flambée des primes. Tôt dans l’année, des informations ont été publiées à destination des médias et de la population afin d’exposer les causes et les liens entre l’évolution des coûts et la hausse des primes. Dans le débat public, les responsables de la hausse des coûts ont été pointés du doigt. Par ses lettres pour les sessions parlementaires, ses communiqués de presse et ses prises de position, santésuisse a œuvré auprès des acteurs de la politique de santé pour réclamer instamment et de façon répétée des mesures efficaces de maîtrise des coûts et a présenté des solutions. Via les canaux numériques Twitter et LinkedIn, santésuisse a plus particulièrement informé les journalistes, les politiques ainsi que les utilisateurs et utilisatrices intéressé(e)s par la politique de santé.

santésuisse soutient ses membres également dans le domaine de l’assurance-maladie complémentaire
Les grandes lignes sectorielles sur les «Prestations supplémentaires selon la LCA» de l’Association Suisse d’Assurances (ASA) sont entrées en vigueur le 1er janvier 2022. 
Dorénavant, les nouvelles conventions conclues entre les fournisseurs de prestations et les assureurs-maladie complémentaires doivent respecter les exigences des lignes sectorielles et de leurs onze principes généraux. En tant que principale organisation de la branche des assureurs-maladie, santésuisse continuera à l’avenir aussi de s’engager en priorité dans le domaine de l’assurance obligatoire des soins (AOS). Parallèlement, santésuisse entend renforcer également le soutien qu’elle apporte à ses membres dans le domaine des assurances complémentaires. En créant le nouveau pôle de compétence ‘Assurances-maladie complémentaires’, santésuisse favorise l’échange entre les membres dans le domaine de l’assurance-maladie complémentaire, représente leurs intérêts et les accompagne dans leurs projets, prises de position, coopérations avec des associations majeures ainsi que dans leurs relations avec la presse.


Une offre numérique qui continue de s’étoffer
santésuisse a ajouté deux éléments clés à sa palette d’offres numériques. Tout d’abord l’«Annuaire de l’assurance-maladie et accidents suisse», un ouvrage de référence très apprécié, est à présent proposé en version en ligne, avec une nouveauté puisque tous les textes de loi sont désormais consultables aussi en italien. De plus, la fonction de recherche a été améliorée et la plateforme comporte dorénavant une fonction de commentaire individuel.
Désormais, le rapport de régression à l’usage des médecins est également disponible en version numérique. Ce document montre quelles prestations à la charge de l’AOS un cabinet médical a fournies ou prescrites au cours de l’année précédente. Les médecins en pratique privée peuvent accéder à leurs données directement via le nouveau webshop de santésuisse. En tant qu’éditeur, santésuisse fournit ainsi une contribution essentielle à l’amélioration de la transparence des coûts et à une plus grande conscience des coûts dans le système de santé.

Croissance dans la branche Formation de santésuisse
Le département Formation de santésuisse propose une offre de formation initiale et continue complète axée sur la pratique. Les contenus de formation sont enseignés en présentiel sur trois sites principaux à Berne, Zurich et Lausanne. Parallèlement, la demande d’apprentissage en ligne continue de croître. Parmi les clients, on trouve non seulement des collaborateurs des assureurs-maladie, mais aussi des assistantes médicales, des collaborateurs de l’administration hospitalière et d’autres fournisseurs de prestations. Des cours spéciaux pour les entreprises sont également régulièrement réservés. 
Début août 2022, 130 apprentis ont commencé la formation commerciale initiale dans la branche de l’assurance-maladie. Ce sont près de 40 apprentis de plus que la moyenne de ces dernières années. Cette augmentation résulte de l’intégration d’entreprises formatrices supplémentaires du domaine des assurances sociales qui se sont affiliées à la branche (SUVA, SVA Zurich, caisse de compensation Swissmem). Il s’agit de la dernière  volée concernée par l’ordonnance sur la formation professionnelle de 2012.

fermer remove_circle_outline

130

apprentis employés chez les membres de santésuisse ont commencé la formation commerciale initiale

140

communiqués de presse, prises de position et recommandations

> 650 000

publications sur Twitter et LinkedIn (toutes langues confondues)